Naija in lights

#NaijaInLights 
#NaijaInLights 

Objectif(s)

Renforcer les capacités professionnelles d’une nouvelle génération de photojournalistes au Nigeria.
124 000 €
12 moismois

Un projet

Soutenu par

En partenariat avec

Présentation

Depuis plusieurs années, le Nigeria voit émerger de nombreux talents photographiques. Ceux-ci bénéficient particulièrement des réseaux sociaux, devenus des plateformes essentielles de diffusion pour le pays le plus peuplé d’Afrique. Lors des prochaines élections présidentielles et législatives, prévues pour 2023, les images influeront sur le sort de ce pays en crise sociale et identitaire. 

Naija in lights forme des photojournalistes vivant et travaillant sur tout le territoire –aussi bien dans la région nord que dans la région sud – sur le plan technique et éditorial, afin de favoriser la production et la diffusion de photographies de qualité. Il vise, in fine, à éclairer davantage le débat public et à lutter contre les fausses informations, dans un contexte électoral tendu.

Bénéficiaires du projet

  • Dix photojournalistes indépendant•es ou employé•s de médias nigerians
Responsable du projet
Laurence Burckel

Fiches à télécharger

Naija in lights

Actions

Formations techniques, éditoriales et entrepreneuriales

  • Ateliers sur les techniques de photographie (styles de photojournalisme, lecture photographique, principes déontologiques...) et les principes du marché du photojournalisme ;
  • Elaboration d’un projet individuel (exposition, reportage, livre...).
Actualités associées

Appel à candidatures Naija in Lights : formation de photojournalistes nigérian•es 

5 septembre 2022
Vous êtes un·e photographe nigérian·e pratiquant la photographie de presse ou de reportage pour le compte de médias ou sur les réseaux sociaux...

Promotion et valorisation de photographies

  • Appui à la réalisation d’un projet individuel via un accompagnement à distance régulier de quatre mois et un soutien financier ;
  • Exposition des meilleures photographies durant une à deux semaines, à l’Alliance française de Lagos et dans d’autres alliances françaises en région, pour partager et valoriser auprès du grand public les travaux réalisés en fin de projet.