Médialab Investigation : une 5ème enquête publiée sur les difficultés de l’accès au soin des femmes dans les régions reculées tunisiennes

Médialab Investigation : une 5ème enquête publiée sur les difficultés de l’accès au soin des femmes dans les régions reculées tunisiennes

30 novembre 2020

Rakia Selmi publie son enquête sur le site de la TAP. Une enquête sur les effets du désert médical dans les régions intérieures de la Tunisie.

En l’espace d’une seconde, notre joie s'est transformée en larmes, tristesse et douleur. Lotfi Hershani a perdu sa femme, deux heures après qu’elle eut donné naissance à ses jumeaux, dans la maternité de l'hôpital régional de Kasserine, en Tunisie. On ignore jusqu’aujourd’hui la cause du décès de ma femme. Mais pour lui et ses proches, il n’y a pas de doute, il y a eu négligence, faute d'un médecin spécialiste pour suivre l’accouchement à risque.

Dans son enquête publiée sur la TAP (Agence Tunis Afrique Presse), Rakia Selmi révèle l'échec des politiques gouvernementales à établir un équilibre au niveau de la distribution de la médecine spécialisée dans les régions et l'usure des infrastructures dans les établissements hospitaliers, qui privent les femmes des régions internes (gouvernorats de Kasserine, Sidi Bouzid, Jendouba, Tataouine et Médenine) de leur droit à la maternité et engendrent des tragédies familiales. 

Photo par Rakia Selmi

Son enquête est la 5ème à avoir été publiée dans le cadre du projet Medialab Investigation, après celle d’Asaad Zalzali sur le trafic de médicaments en Irak, celle de Saïd Akrout sur le cancer du sein dans le sud de la Tunisie, celle de Dorra Abdelkader sur la violence psychologique envers les femmes en Tunisie, et celle de Wafa Arouri sur la mauvaise gestion des hôpitaux publics palestiniens.


Médialab Investigation met en œuvre un accompagnement à la production de huit enquêtes dans le domaine de la santé, avec des sessions de formation, un accompagnement individualisé et une participation financière aux frais de réalisation des enquêtes.

L’enquête de Rakia Selmi est à lire (en arabe) sur le site de la TAP