Cycle de formation au journalisme d'enquête

#CycleInvestigation
Cycle de formation au journalisme d'enquête
Cycle de formation au journalisme d'enquête

Objectif(s)

Maîtriser les outils d’une enquête au long cours
Produire et publier un reportage sur les questions de corruption, de transparence et de droit à l’information
280K
12mois
11Projets soutenus
16Professionnels encadrés

Un projet

Soutenu par

En partenariat avec

Présentation

Organisé en 2014 à Tunis sur le thème "journalisme d'investigation, corruption, transparence et droit à l'information", ce cycle de cinq formations rassemble seize journalistes porteurs d'un sujet d'enquête à mener.

Chaque session de formation comprend trois volets : la méthodologie générale, tirée d'ouvrages et de sites spécialisés, une étude de cas à partir des expériences des intervenants et une aide à la réalisation des enquêtes.

Les participants sont accompagnés par un tuteur pendant toute la durée de leurs investigations. Au terme de la formation, les enquêtes sont publiées par le journal ou sur le site pour lequel le journaliste travaille et peuvent faire l'objet d'une publication intégrale, trois mois plus tard, par les partenaires du projet.

Fin 2014, cinq enquêtes d'investigation sont publiées :

Verbatim
« Le renforcement de la démocratie passe par un journalisme libre et indépendant. Lors des formations à Tunis, nous avons pu aborder la fonction du journaliste dans le débat public, les spécificités du journalisme d'enquête, la protection du journaliste, ainsi que ses droits et devoirs tels qu'ils sont définis par les conventions et textes internationaux. »
François Bonnet, journaliste et co-fondateur de Mediapart, coordinateur du cycle

Bénéficiaires du projet

16 journalistes de presse écrite ou en ligne d'Algérie, du Maroc, de Mauritanie et de Tunisie

Actions

Sélection des participants

Un appel à candidatures est diffusé dans les quatre pays du projet.
Les candidats doivent fournir un projet d'enquête de 1 500 signes et une lettre de parrainage de leur rédacteur en chef, s'engageant à publier l'enquête au terme de la formation.

Une commission de sélection se réunit ensuite : 10 projets portés par 14 participants sont retenus.

Tunisie : lancement de Jaridaty, premier réseau social dédié au journalisme-citoyen

12 septembre 2013

Formation régionale Journalisme d’investigation : appel à candidatures

2 octobre 2013

Journalisme d’investigation : lancement d’un cycle de formation en partenariat avec Mediapart

9 décembre 2013

Organisation de sessions de formation

Les journalistes sélectionnés participent à cinq sessions de formation au terme desquelles les enquêtes sont achevées et publiables.

Les formations, animées par des journalistes du Maghreb et des journalistes de Mediapart, portent sur les thématiques suivantes :

  • La fonction du journaliste dans le débat public.
  • La question des risques, des protections, des droits et devoirs tels qu'ils sont définis par les conventions et textes internationaux
  • Le droit d'accès à l'information
  • Construire un processus d'enquête, enquêter sur le web, valider les ressources, gérer les sources et les protections, les techniques d'entretien
  • L'enquête politique : quels rapports construire avec les responsables politiques ?
  • Les techniques du portrait, le mode de questionnement, l'enquête économique, les circuits financiers
  • La protection du journaliste et des sources
  • La sécurité informatique, l'information volée : quand et comment l'utiliser ? La bonne foi, la diffamation, le secret des affaires et l'atteinte aux intérêts de l'Etat. Bilan de la formation avec le coordinateur pédagogique : atelier d'écriture pour finaliser les enquêtes et état des lieux du journalisme d'investigation dans chacun des quatre pays

Tunisie : lancement de Jaridaty, premier réseau social dédié au journalisme-citoyen

12 septembre 2013

Le journalisme d’investigation existe aussi au Maghreb

10 décembre 2014