Six mois d’appui à la production
pour une soixantaine de radios du Sahel

Six mois d’appui à la production 
pour une soixantaine de radios du Sahel

18 août 2022

Depuis le début du mois de juillet, soixante-trois médias partenaires de MédiaSahel bénéficient d’un appui à la production. D’une durée de six mois, cet accompagnement vise à encourager la production d’émissions destinées aux jeunes et améliorer la qualité des contenus. 

 L’appui à la production constitue la dernière étape du projet, après les différentes sessions de formation en lien avec cette thématique. "Il va permettre aux médias d’améliorer la qualité de leurs productions ou d’innover en ayant de nouveaux contenus," explique Célia d'Almeida, une des formatrices qui accompagne les radios au Mali. "Notre rôle est d’assurer le suivi post-formation pour que les compétences et connaissances acquises puissent s’adapter au mieux aux réalités des médias", poursuit-elle.

A distance, les formateurs et formatrices accompagneront leurs stagiaires dans des situations réelles pour corriger leurs lacunes. "Les idées d’émissions nous sont envoyées via WhatsApp. Ensemble, nous discutons du sujet et de la pertinence de l’angle avant qu’ils ou elles ne renseignent les fiches d’émissions. Ces dernières permettent un meilleur suivi : comment l’émission mettra en avant l’interactivité et la participation des jeunes au niveau de la production et de la diffusion", décrit Célia d’Almeida.

Deux émissions par mois dédiées aux jeunes

Chaque radio bénéficiaire doit produire douze émissions sur une période de six mois, soit deux émissions par mois en lien avec la jeunesse. "Nous avons déjà produit quatre émissions portant sur la violence conjugale, les divorces chez les jeunes couples, les migrations féminines et le conflit agriculteurs/éleveurs. Il nous reste huit émissions à produire d’ici la fin de l’année", explique Hamidou Yacouba, de la radio Zumunci FM Danbarto au Niger.Il renchérit : "Ces émissions sont animées par les journalistes qui ont participé aux formations sur l’interactivité, les fondamentaux du journalisme…"

Pour Hélène Sebogo, directrice de la RTB Dédougou au Burkina Faso, l’appui à la production apporte une valeur ajoutée aux contenus de sa radio : "L’accompagnement des coachs est la bienvenue. Ces dernier•es apportent un regard de professionnel•les à tout ce que nous produisons et ont suscité la prise en compte du genre dans nos émissions." Au-delà de l’apport qualitatif, elle apprécie l’aide financière qui accompagne cet appui. "Dorénavant, notre émission est régulière", se félicite-t-elle.

Six mois d’appui à la production
pour une soixantaine de radios du Sahel

A l’heure du bilan, Hélène Sebogo est très satisfaite : "Depuis 2020, nos collaborateurs ont participé aux sessions de formation initiées par le projet. Ces renforcements de capacités ont contribué à rehausser leur niveau, cela se ressent dans le rendu quotidien." La preuve : dans le cadre du concours radios proposé par MédiaSahel, la RTB Dédougou s’est démarquée. "Nous avons été lauréats de la catégorie ‘‘émission d’information’’ ! ", s’enthousiasme-t-elle.