Former les journalistes à réaliser des reportages éthiques sur les personnes réfugiées

Former les journalistes à réaliser des reportages éthiques sur les personnes réfugiées

15 juillet 2022

Un atelier de quatre jours sur le thème "Couvrir les histoires de réfugié•es" s'est tenu au Liban, du 30 mai au 3 juin,en partenariat avec l'Institut Al Jazeera Media.

Les médias jouent un rôle clé dans l'encadrement du débat sur les réfugié•es dans la société. Ils joue un rôle dans la façon de faire entendre leur voix en racontant leurs histoires et en mettant en évidence les défis auxquels ces personnes sont confrontées. Mais les médias peuvent également jouer un rôle préjudiciable par la manière dont ils rapportent ces histoires, alimentant la méfiance et la haine dans la société, et compromettant ainsi la stabilité sociale. Cela peut se produire involontairement et c'est pour cette raison qu'il est important de former les journalistes, en leur fournissant les outils, les compétences et les connaissances nécessaires pour réaliser des reportages éthiques sur les réfugié•es et veiller à ce que leurs voix ne restent pas marginalisées.  

Une bonne narration peut être un outil puissant pour éduquer et informer le public sur la situation des réfugiés, mais aussi pour inciter les autorités à rendre des comptes et promouvoir la justice et l'équité. 

Couvrir les histoires de manière professionnelle et humaine

Au Liban, la situation socio-économique tendue a contribué au discours médiatique souvent négatif sur les réfugié•es. Afin de lutter contre ce problème, le programme Qudra 2 a organisé du 30 maiau 3 juin2022, un atelier intitulé "Couvrir les histoires de réfugié•es" en partenariat avec l'Institut Al Jazeera Media. 

Au cours de l'atelier, 14 journalistes et étudiant•es en journalisme de Syrie et du Liban, dont 50 % de femmes, ont découvert les outils et les compétences nécessaires pour couvrir ces histoires de manière professionnelle et humaine, comment planifier leur histoire, comment agir de manière éthique sur le terrain et documenter les violations des droits humains. 

L'interactivité a été au cœur de cet atelier grâce à des jeux, des exercices pratiques et des exemples récents dans les médias. Une simulation de conférence de presse a également été réalisée en collaboration avec Terre des hommes, Italie, au cours de laquelle les journalistes ont été formés sur la manière de communiquer avec les porte-parole de l'organisation. Cette approche a été très appréciée des participant•es.  

Training journalists to report ethically on refugees

"cette opportunité donnée par CFI de suivre une formation sur la façon de couvrir les questions relatives aux réfugié•es nous a permis de voir sous un angle professionnel la couverture de toutes les questions relatives aux droits humains. Pour moi, la meilleure partie a été d'apprendre à humaniser les sujets et les nombres. Au cours de l'atelier de formation, le formateur a mis l'accent sur la force du journaliste et sa capacité à faire basculer l'équilibre des pouvoirs et à défendre les questions relatives aux réfugié•es en les couvrant de la bonne manière, en soulignant que la presse est la quatrième autorité de la société. Le formateur nous a non seulement fourni des informations sur la manière de traiter ces questions relatives aux réfugiés, mais il nous a également permis de tirer parti de son expérience sur le terrain, en mettant en évidence les défis auxquels nous pouvons être confrontés."

Joelle Abdel Aaal - journaliste indépendante (Liban)