Au Mali, des émissions spéciales élaborées par l’Union des radios et télévisions libres (URTEL) parlent du Covid-19 à la jeunesse

6 octobre 2020

L’URTEL, en partenariat avec l’Agence française de développement médias (CFI) s’est lancée dans la réalisation de 12 émissions radiophoniques sur le coronavirus. L’objectif de ce programme était de contribuer à informer la population de plusieurs régions maliennes tout en l’aidant à gérer le stress lié à la pandémie. Produites en cinq langues, ces émissions ont été diffusées par un réseau de 120 radios partenaires. 

En mai 2020, l’URTEL a lancé une série d’émissions d’information visant à sensibiliser au coronavirus les populations des régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal et du district de Bamako.  Conçues en partenariat avec CFI dans le cadre du projet MédiaSahel, ces émissions ont été diffusées sur les antennes d’un réseau de 120 radios partenaires qui ont pu ainsi renforcer leur offre médiatique tout en apportant une contribution importante à la sensibilisation. 

Le principe était simple. Trois thématiques en lien avec les problématiques auxquelles pourraient être confrontées les populations les plus vulnérables ont été préalablement définies : « La perception et l’application des gestes barrières », « l’impact du Covid-19 sur les activités des femmes », et « l’impact du Covid-19 sur l’économie locale ». Des personnes ressources ont été sollicitées pour chaque thématique, et un format interactif a été privilégié afin que les auditrices et auditeurs puissent poser librement leurs questions. Chaque sujet a été abordé une fois par mois et les émissions ont été produites en cinq langues (bambara, français, fulfulde/peul, sonrhaï, tamashek). Chaque radio partenaire avait donc la possibilité de les diffuser dans les langues les plus parlées par les populations vivant dans sa zone de couverture. 

Enregistrement d’une émission – Crédit photo : URTEL
Enregistrement d’une émission – Crédit photo : URTEL

 

Pour Ali Ibrahim, directeur de la radio Naata de Gao, « les populations du Nord du Mali ont soif d’informations et ces émissions sont arrivées au bon moment. Elles ont permis aux populations de mieux comprendre la maladie, d’être informé. Elles ont beaucoup joué sur leur quotidien, les gens ont aimé et même actuellement, certaines personnes nous en redemandent, le but est donc atteint ». 

La diffusion des émissions en langues locales a été particulièrement appréciée par les auditrices et auditeurs. Elle a permis de donner aux populations des régions ciblées le sentiment d’être prises en compte, d’être incluses dans les débats, et surtout d’être mieux informées. 


MédiaSahel Covid-19 appuie la production et la diffusion de contenus fiables et de qualité sur la maladie à coronavirus, en adaptant les contenus médiatiques déjà produits grâce au projet MédiaSahel et en proposant de nouveaux contenus d'information et de sensibilisation.

Il bénéficie d'un financement complémentaire de l'Agence française de développement (AFD), dans le cadre de l'initiative Covid-19 Santé en commun portée par la France.