Au Kenya, les journalistes alertent sur les effets du dérèglement climatique

10 décembre 2021

Déforestation, sécheresse, pollution... Depuis le lancement de Dunia en décembre 2019, plusieurs reportages sur les effets du changement climatique ont été produits et diffusés par les médias kenyans bénéficiaires du projet.

La télévision de Nation Media Group, premier groupe média en Afrique de l’Est, a ainsi diffusé un reportage sur les effets de la déforestation au Kenya : "Eden Lost". Ce reportage met en lumière l’impact de la déforestation et de la sécheresse sur les maasaïs, une population d’éleveurs et de guerriers semi-nomades présents au Kenya et en Tanzanie. Ces communautés vivent de l’agriculture pastorale et sont donc directement menacées par les conséquences du dérèglement climatique et en particulier la diminution de la pluie.

Le reportage a été produit par Sheila Sendeyo et Robert Gicira, deux journalistes bénéficiant de l’appui du projet Dunia. Depuis le lancement du projet en décembre 2019, ces journalistes ont réalisé plusieurs sujets, diffusés sur Nation Media TV notamment, sur la pollution du lac Victoria et sur l’impact du changement climatique sur la rivière Ewaso Nyoro à la frontière avec la Tanzanie.

D’autres contenus, produits par des journalistes kenyans formés aux techniques d’investigation dans le domaine environnemental, ont été récemment diffusés, en particulier des reportages radiophoniques en swahili sur RFI ou encore un sujet sur les pêcheurs dans le Sud du Kenya dans Science Africa. 

Au Kenya, les journalistes alertent sur les effets du dérèglement climatique