Atelier de narration numérique en Jordanie

Atelier de narration numérique en Jordanie

13 octobre 2022

Organisée en collaboration avec l'Al Jazeera Media Institute du 15 au 19 septembre 2022 à Amman, cette formation a réuni neuf journalistes de Syrie et de Jordanie, dont 40 % de femmes, provenant de quatre gouvernorats jordaniens : Amman, Irbid, Mafraq et Ajlun.

Les deux premiers jours de l'atelier se sont concentrés sur la partie théorique de la narration numérique, en abordant notamment son importance, les différents types de narration numérique, l'identification d'un public ciblé et les interactions avec ce dernier.

Dans la deuxième partie de l'atelier, les participantes et participants ont été répartis en trois groupes, puis se sont vu proposer une formation pratique relative aux trois étapes de la production : la pré-production, la production et la post-production. L'auditoire a eu l'occasion de mettre en pratique ses nouvelles connaissances. Le point d'orgue de cet atelier a été la production de vidéos relatant des histoires de personnes réfugiées.

aya
Cette formation a ceci d'exceptionnel qu'elle mêle la théorie à la pratique, contrairement à la plupart des formations qui nous sont proposées. Je trouve cette formation enthousiasmante, car elle m'a permis d'élaborer et de produire un récit numérique avec beaucoup de facilité.
Aya Al Momani, journaliste indépendante jordanienne d'Ajloun

 

mustafa qudra2
Cette formation m'a été d'une aide précieuse, car je ne connaissais pas les techniques de réalisation et de montage de vidéos. Cette formation m'a permis d'enrichir mes connaissances théoriques et de développer mon expérience pratique. Désormais, je peux affirmer que je suis capable de filmer des séquences et de les monter afin de produire un récit numérique de qualité professionnelle.
Mustafa Al Hussien, journaliste syrien indépendant d'Irbid

 

Vidéo produite par un groupe de quatre journalistes syriennes et jordaniennes qui ont participé au second atelier consacré à la narration numérique (dispensé en arabe)

Cette histoire est celle d'une jeune fille syrienne âgée d'environ 24 ans, Seba Obaid, qui a inventé un gilet de sauvetage intelligent. Seba est ingénieure en programmation. Cette idée lui est venue lorsque son père a pris la décision de fuir la Turquie pour rejoindre la Grèce par la mer. Le risque que son père perde la vie en mer, comme beaucoup d'autres personnes contraintes à l'immigration, l'a incitée à inventer un gilet de sauvetage intelligent. Elle travaille encore sur de nouvelles idées à intégrer à son invention.
Son rêve est que son gilet de sauvetage intelligent puisse sauver des vies, un jour.

 

Vidéo produite par Obaida Hafez, journaliste syrien (en arabe)

Cette vidéo relate l'histoire d'une réfugiée syrienne âgée de 11 ans qui vit au camp de Zaatari, en Jordanie. Lama Al Hariri présentant des troubles de l'audition et de l'élocution, elle avait besoin d'une opération d'implant cochléaire. Lama a subi cette intervention et peut désormais profiter d'une vie normale. Cette vidéo souligne que contrairement à Lama, 40 % des réfugiées et réfugiés syriens souffrant de problèmes médicaux ne bénéficient d'aucun traitement.


Le programme QUDRA 2 est cofinancé par l'Union européenne par le biais du Fonds fiduciaire régional de l'UE en réponse à la crise syrienne (EUTF Syrie), le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) et l'Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID).


#EUMadadFund#BMZ#EUinLebanon#AECID#QudraProgramme

www.qudra-programme.org/