Perfectionnement en journalisme d’investigation et data journalisme en Côte-d’Ivoire

16 juin 2021

Une formation complémentaire pour douze journalistes ivoiriens s’est tenue à Abidjan du 7 au 12 juin 2021 afin de soutenir des investigations en lien avec le gouvernement ouvert.

Après les ateliers en journalisme d’investigation mis en œuvre par le PAGOF, douze journalistes ont été identifiés et constitués en un pool restreint afin d’être accompagnés dans la réalisation d’enquêtes mobilisant des données ouvertes et traitant des enjeux du gouvernement ouvert en Côte d’Ivoire.

Cette formation complète de six jours, animée et encadrée par l’experte et journaliste Tatiana Mossot fondatrice de Mama Project Africa, a combiné théorie et exercices pratiques avec notamment un bootcamp de data journalisme de trois jours dispensé à distance en visioconférence par Marianne Bouchart, experte et formatrice dans ce domaine.

Au programme côté journalisme d’investigation : perfectionnement à l’utilisation d’outils pour la recherche d‘informations, traitement des sources institutionnelles, proposer son enquête et se faire publier, protection des journalistes…
Et pour le bootcamp en data journalisme : vérification et traitement des jeux de données, exercices de visualisation des données, traitement spécifique des données comme sources…

pagof rci
Photo de famille de la formation complémentaire PAGOF en journalisme d’investigation et data journalisme


Les bénéficiaires de cette formation complémentaire vont à présent se constituer en groupes de quatre pour réaliser trois enquêtes collectives traitant du gouvernement ouvert et du rôle des données publiques. De juillet à décembre, les différents consortiums travailleront de concert avec l’appui et le mentorat de la formatrice Tatiana Mossot, qui accompagnera pas à pas la réalisation de ces enquêtes ambitieuses et novatrices.