Dans le Sahel, des jeunes "relais" évaluent les émissions dédiées à la jeunesse

Dans le Sahel, des jeunes "relais" évaluent les émissions dédiées à la jeunesse

21 février 2022

75 jeunes sont pleinement impliqués dans les activités de MédiaSahel et notamment dans le processus d’évaluation des émissions produites qui leurs sont dédiées. Retour sur les premiers comités d’écoute organisés en décembre 2021.

Ces comités tournants se tiennent dans trois pays (Burkina Faso, Mali et Niger), avec pour chacun entre douze et treize membres identifiés par langue, par région et par sexe. Pendant six mois, une première cohorte se réunira quatre jours, pour écouter et évaluer individuellement une soixantaine d’émissions choisies de façon aléatoire.
Au terme des six mois, cette cohorte laissera la place à un second groupe qui procèdera de la même façon que le précédent. Les comités d’écoute de MédiaSahel visent à renforcer l’implication des jeunes dans toutes les étapes du projet, y compris le suivi-évaluation, et à mieux connaître leurs attentes.

Je n'avais jamais participé à un travail d'évaluation, c’était une première et j’en suis ravie. J'ai découvert des radios et émissions que je ne connaissais pas, sur des thèmes variés. C'était très intéressant !
Une participante du comité du Burkina Faso

comité mediasahel


Les premiers comités de décembre 2021 ont permis 378 écoutes de 268 émissions grâce aux 37 jeunes des trois pays, munis chacun d’un casque et d’une tablette. Les émissions, provenant des 73 radios partenaires du projet MédiaSahel et des autres partenaires de productions telles que RFI, RAES, ou encore les web-médias soutenus, ont été écoutées au moins deux à trois fois par personne.
Les notations se faisaient sur la base de trois critères définis par l’équipe : la prise en compte de la jeunesse dans les émissions, la prise en compte du genre et la confiance placée dans le média.
Un questionnaire en ligne a permis aux jeunes de noter facilement les trois critères et de consolider ensuite les données.

Les notations et recommandations des jeunes seront communiquées aux différents responsables de médias, afin qu’ils ou elles puissent en tenir compte pour que les programmes proposés soient pleinement en adéquation avec les attentes de la jeunesse.
Un comité d’écoute éditorial, composé cette fois de professionnels des médias, sera prochainement mis en place. Leurs travaux viendront compléter ceux des jeunes, toujours dans l’optique de fournir à ces derniers des contenus de qualités qui tiennent compte de leurs préoccupations.