Couverture des témoignages d'intérêt général au Liban

Couverture des témoignages d'intérêt général au Liban

29 avril 2022

Un atelier de trois jours sur la "couverture des témoignages d'intérêt général" a été organisé du 28 février au 3 mars 2022 sous la direction de la journaliste et formatrice multimédia primée, Luna Safwan.

L'atelier a réuni 16 journalistes de Syrie, de Liban et de Palestine qui ont approfondi et consolidé leurs connaissances en matière de couverture et de traitement des témoignages d'intérêt général. 50 % des participants étaient des Syriens, 50 % étaient des femmes et 93 % avaient moins de 35 ans. 

L'atelier a traité de l'importance de la couverture humanitaire au Liban, avec une attention particulière portée aux sujets sensibles, des réfugiés aux femmes en passant par les droits des enfants. Les principaux sujets abordés étaient les témoignages d'intérêt général, comment les aborder avec considération, comment mettre en avant la santé psychologique des personnes interrogées, mais aussi les journalistes eux-mêmes lorsqu'ils couvrent des sujets et des témoignages sensibles qui ont un lourd impact humanitaire sur eux. L'atelier a également mis en exergue l'impact psychologique et les effets que ces témoignages pourraient avoir sur les personnes interrogées et les journalistes eux-mêmes. 

Ce type de formation et d'accompagnement est particulièrement important pour les médias et les journalistes au Liban, en particulier aujourd'hui en raison de la vulnérabilité croissante due à la crise économique et politique que traverse le pays. 

Mayssa AtwiJ'ai passé trois jours avec mes collègues dans cet atelier animé par la journaliste Luna Safwan, qui a mis tout en œuvre pour fournir un contenu extrêmement instructif de manière très flexible et accessible. Au cours de cet atelier, j'ai adoré exprimer mes opinions. Luna Safwan a éveillé en moi le sens du combat et l'envie profonde de couvrir les témoignages d'intérêt général." Mayssa Atwi

 

 

 

Mayssa Atwi