L’innovation médias au cœur de trois hackathons à Tunis, Casablanca et Alger

L’innovation médias au cœur de trois hackathons à Tunis, Casablanca et Alger

10 novembre 2015

Entre le 2 et le 17 octobre 2015, plus d'une trentaine de Tunisiens, Marocains et Algériens, se sont affrontés dans des compétitions amicales pour créer et développer, l'espace d'un week-end, des produits et services d'information innovants pour le web.

Durant ces hackathons, neuf projets, portés par des équipes composées de journalistes, de développeurs web, de graphistes et de designers, ont vu le jour au sein de trois espaces deco-working: Cogite à Tunis, Newworklab à Casablanca et Maghreb émergent à Alger.

Deux intervenants référents, Malek Khadhraoui et Julien Le Bot, tous deux webjournalistes, ont soutenu les équipes dans la définition et la réalisation de leur produit ou service, avec l'appui de mentors locaux (entrepreneurs, journalistes, développeurs, designers...).

Des candidats référents de chaque équipe ont assuré trois présentations globales de leur projet en trois minutes et bénéficié d'un retour critique des mentors leur permettant de consolider leur prototype.

À l'issue de la dernière présentation, la désignation des vainqueurs dans chaque marathon créatif s'est faite en fonction de six critères :
- Utilité : est-ce que le produit/service est vraiment utile ?
- Design : est-ce que le produit/service est facile et agréable à utiliser ?
- Originalité : est-ce que le produit/service est unique et/ou innovant ?
- Qualité : est-ce que le produit/service améliore la qualité de l'information disponible pour le public-cible ?
- Faisabilité : est-ce que le produit/service a de fortes probabilités d'être développé ?
- Présentation : est-ce que la présentation du projet est convaincante ?

Les neuf projets des trois hackathons en compétition

Hackathon de Tunis

- Le projet Dalanda a remporté le 1er prix. Il s'agit d'une application mobile proposant une édition quotidienne sur l'information locale en Tunisie.
- Mention spéciale pour le projet ArchiTap qui est un projet de développement de servicesà partir des archives numérisées de l'agence de presse tunisienne, la TAP.
- Thabatly propose de développer une plateforme "démonte-rumeurs" permettant de lutter contre la diffusion d'intox sur Facebook.

Hackathon de Casablanca

- Miss my prof est le projet vainqueur dont l'objectif est de lutter contre l'absentéisme des professeurs en collectant des données. L'objectif final serait de créer in fine un média-activiste autour de cette question.
- Mention spéciale pour le projet CeQuilsOntPromis.ma qui permet de suivre les paroles et les actes des partis et hommes politiques du Maroc en constituant une base de données utile aux chercheurs et journalistes pour suivre l'évolution des promesses tenues.
- Wink propose de centraliser l'information locale fabriquée par une association de journalistes correspondants, basée à Agadir.
- MediaPlay, media de critique musicale, vise à valoriser les jeunes artistes marocains.

Hackathon d'Alger

- Le vainqueur est Qrib Likoum, une plateforme au service du citoyen, qui permet de mieux remonter les informations de proximité aux administrations locales qui pourront alors se mobiliser, faire face aux dysfonctionnements et résoudre les problèmes identifiés.
- Elbeb.info se propose de collecter et mettre à disposition des médias de l'information locale les aidant à prendre une décision quant à son traitement.

Les représentants des projets gagnants se retrouveront à Tunis les 5 et 6 décembre 2015 à l'occasion d'un forum 4M. Ils pourront également, s'ils le souhaitent, présenter leurs projets au concours organisé par Code for Africa dans le cadre d'Afrique innovation.

Afrique Innovation, un projet :

En partenariat avec :