CFI lance le projet Makanati pour renforcer la participation des femmes dans les médias irakiens et yéménites

25 septembre 2020

Séminaire virtuel de lancement les 28 et 29 septembre 2020.

Avec le soutien du MEAE, CFI, l'agence française de développement médias, lance le projet Makanati, dont le but est d'encourager une plus large participation des femmes dans les sociétés irakienne et yéménite et une meilleure compréhension de leurs préoccupations par la population.

Plus de deux cents journalistes yéménites et irakiennes bénéficieront des différentes activités visant à sensibiliser le public à l'importance des droits des femmes et à l'égalité femmes-hommes, à renforcer leurs capacités professionnelles afin de favoriser leur accès à des postes décisionnels et à promouvoir la diffusion de contenus médiatiques couvrant les défis auxquels les femmes sont confrontées

Le séminaire virtuel de lancement aura lieu les 28 et 29 septembre 2020.
Plus de 100 femmes journalistes, expertes en média et genre, activistes, étudiantes en journalisme et représentantes d'OSC et d'organisations gouvernementales seront réunies pour échanger sur la situation actuelle des femmes dans les médias irakiens et yéménites.

Ce séminaire est aussi l'occasion de recenser les dernières avancées et les difficultés rencontrées par les femmes journalistes dans leur environnement professionnel, de mettre en lumière les initiatives existantes en faveur du renforcement de leur rôle dans les médias et enfin proposer une vision commune de la place que les femmes devraient occuper dans les médias de leurs pays respectifs, et cela en fonction de leurs contextes spécifiques.


Makanati est un projet de CFI en partenariat avec Aide Humanitaire et Journalisme (AHJ), le Forum des Journalistes Irakiennes (IWJF) et le Centre des médias et des études économiques au Yémen (SEMC)