Stéphanie Zongo : La vie a fait pour moi des choix, que j’ai décidé d’accepter

Stéphanie Zongo : "La vie a fait pour moi des choix, que j’ai décidé d’accepter"

21 juillet 2023

Stéphanie Zongo, animatrice radio et présentatrice télé est une jeune femme burkinabé. Elle présente l’émission "Jeunes Wakat pour elles".

Charmante, ambitieuse et battante, Stéphanie Zongo est diplômée d’une maitrise en communication de l’université de Ouagadougou. Petite, elle rêvait de faire de la génétique. C’est d’ailleurs ce qui l’a conduite en faculté de médecine après l’obtention d’un baccalauréat scientifique. Outre ce rêve d’enfance, elle affectionnait la communication. Après une année en médecine, elle décide finalement de se réorienter vers la communication et le journalisme, avec le soutien de sa famille.
Sa chance : des parents très compréhensifs et à l’écoute. Pour eux, c’était choisis et assume ! Si tu veux emprunter ce chemin, vas-y on te soutient !, se souvient-elle.

La vie a fait des choix pour moi que j’ai décidé d’accepter, confie la jeune femme. En 2009, alors en première année, Stéphanie Zongo saisit l’opportunité d’animer une émission à Radio Campus, au sein de l’université de Ouagadougou. Bénévole avec une camarade de classe, elle commence l’animation. D’abord l’horoscope, puis les deux amies lancent leur propre émission : "Tendresse et Passion".
Une émission diffusée du lundi au vendredi de 13h à 14h. Quelques années plus tard, elle rejoint la Radio Légende comme stagiaire, puis l’équipe de Ouaga FM pour animer un programme de vacances. Pour Stéphanie Zongo, faire du divertissement éducatif est le meilleur moyen de toucher les jeunes. Elle soutient : On peut rire, s’amuser et apprendre en même temps.

Journaliste, entrepreneuse, formatrice...

Sa passion pour l’animation ne se limite pas à la radio. En fin de cursus académique, elle découvre la télévision à travers l’émission "Le Café" sur la chaine BF1. La jeune animatrice apprécie cette expérience. Je me suis dit que je voulais aussi faire de la télé. C’est alors que j’ai obtenu un stage de journaliste reporter d’images à BF1. Un stage très formateur car je suis passée par toutes les étapes : pose de la voix, cadrage, montage, terrain…, explique-elle. De l’animation à la présentation, elle se découvre une autre passion : la maitrise de cérémonie lors d’un gala télévisé.
Elle a également à son actif l’entrepreneuriat, comme promotrice de "Repère Magazine", une plateforme en ligne d’orientation scolaire et professionnelle. Nouvelle corde à son arc, depuis 2021, Stéphanie Zongo et son équipe organisent le forum de l’orientation et des métiers.

Sa devise : "Le travail ne devrait pas être une corvée, il faut aimer ce que l’on fait si l’on veut réussir."

La jeune femme est également connue comme animatrice principale de l’émission "Jeunes Wakat", devenue ensuite "Jeunes Wakat pour Elles". Cette nouvelle dénomination vise à intégrer davantage le volet égalité femmes-hommes, pour susciter plus de participation féminine dans les émissions.
Elle reconnaît : Pendant les émissions Jeunes Wakat, il était plus facile d’avoir des hommes à l’antenne que des femmes. Pour elle, il y a énormément de maux liés à la condition féminine qu’il faut changer, comme le harcèlement ou les tabous autour de la gestion hygiénique des menstrues. Elle renchérit : Il faut qu’on en parle pour que les plus jeunes se rendent compte et que les personnes plus âgées partagent leurs expériences.

L’animatrice affirme être heureuse de poursuivre l’aventure Jeunes Wakat pour elles. J’ai eu la chance d’avoir animé une formation avec les animateurs de la Voix des femmes, produite par Challenge FM et équivalent nigérien de Jeunes Wakat pour elles. Je me suis rendu compte que nous sommes au Sahel ensemble, mais que nous ne vivons pas la même réalité. Les pesanteurs sociales influent plus sur la condition de la femme nigérienne.
Certaines femmes refusent de s’exprimer à cause du regard de la société. Pour Stéphanie Zongo, ce n’est pas normal que, de génération en génération, on continue à reproduire les mêmes comportements encore et encore.

S’inspirant de ses pair.es comme Roland Batoua, Alpha O ou encore Oprah Winfrey, Stéphanie Zongo souhaite se perfectionner et devenir présentatrice et animatrice bilingue en anglais, pour obtenir plus d'opportunités professionnelles.

stephanie zongo