Préserver la mangrove keyniane

Préserver la mangrove keyniane

17 décembre 2020

Une dizaine de journalistes bénéficiaires du projet Dunia ont participé, le 15 décembre 2020 à Diani (Kenya), à un atelier sur les impacts du réchauffement climatique et le respect des communautés installées dans les mangroves.

Organisé par CFI dans le cadre du 5e anniversaire des Accords de Paris, cette journée de formation s’est tenue dans une localité du comté de Kwalé, où se situent des forêts de mangrove. L’événement a réuni des journalistes – dont un membre de la rédaction swahili de RFI – et des représentants des communautés locales et des scientifiques, notamment de l'Institut de recherche du Kenya sur la mer et la pêche (KMFRI), de l’Institut de recherche pour le développement (IRD), et du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD).

Les participants ont débattu des impacts du dérèglement climatique sur la biodiversité et l’agriculture, mais également du respect et de l’amélioration des modes de vie des communautés établies dans les mangroves. Ils ont aussi réfléchi aux moyens de mutualiser les efforts de toutes les parties prenantes pour mieux protéger ces écosystèmes, qui constituent une interface fragile entre la terre et l’océan. L’atelier s’est terminé par une visite de terrain dans la mangrove de Gazi, où les journalistes ont pu constater les effets du changement climatique sur la biodiversité et réaliser des reportages qui permettront de sensibiliser le public sur un enjeu majeur de co-viabilité entre les êtres humains et la nature.